Négo’s : La CFDT marque sa cohérence

NAO : Après le constat de désaccord de 2016, la direction a présenté le bilan de l’année écoulée … La CFDT a transmis ses revendications en matière de rémunération, protection sociale et qualité de vie au travail.

Élections des CHSCT : Les organisations syndicales se veulent pragmatiques, la CFDT refusent que les petits établissements restent isolés et ne se retrouvent finalement pas représentés faute de candidat ou avec un élu seul face à la direction. La direction pourrait alors supprimer des moyens !
La CFDT fait remarquer à la direction une disparité de la politique de configuration des périmètres CHSCT et s’interroge sur la cohérence entre les régions ?

AEnsemble nous Construisons Demain !ccord de Méthode : La CFDT, suivi par la CFTC, s’inscrit dans la cohérence de la loi Rebsamen et souhaite une véritable articulation entre les organisations syndicales et les représentants du personnel. FO s’oppose farouchement à entrer dans la logique de cette loi qu’elle a combattu. Elle craint le principe que le regroupement des accords par bloc fasse perdre des acquis sociaux et réduise les droits des personnels. Une position qui risque de maintenir des décisions et des accords illisibles pour le personnel, et surtout inappliqués ou trop superficiellement. La CGT suit cette position sans plus d’arguments ! La direction pour l’heure reste spectatrice.

La CFDT ne fera pas de compromis si les organisations syndicales hostiles à ce principe de simplification tout en préservant les avancées pour les salariés ne font pas des propositions sérieuses pour avancer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*